Vicki Mortimer

Activités : Vicki Mortimer réalise décors et costumes pour le spectacle vivant.
Au théâtre : When We Have Sufficiently Tortured Each Other (Crimp), Follies (Sondheim, Critics’ Circle Award pour les décors et Olivier Award des meilleurs costumes en 2018), The Plough and the Stars et The Silver Tassie (O’Casey), L’Opéra de quat’sous (Brecht), Here We Go (Churchill), Othello et Hamlet (Shakespeare), Les Vagues (d’après Viriginia Woolf), Cat in the Hat (Seuss), Trois soeurs et La Mouette (Tchekhov), Paul (Brenton) et Last of the Haussmans (Beresford) au National Theatre de
Londres ; Wise Children (Carter, d’après Emma Rice) au Théâtre Old Vic ; The Meeting (Jones) ; La Petite Fille aux allumettes (Horwodod et Rice, d’après Andersen) au Shakespeare’s Globe et Oil (Hickson) à l’Almeida Theatre. Elle collabore aussi avec la Royal Shakespeare Company, la compagnie Kneehigh Theatre, Donmar Warehouse ainsi que divers théâtres au Japon, en Suède et à Broadway.
Danse : Afterite à l’American Ballet Theatre ; Raven Girl avec The Royal Ballet ; Yantra avec le Ballet de Stuttgart ; Genus à l’Opéra Garnier ; Skindex avec le Nederlands Dans Theater et Millenarium, Sulphur 16 et Aeon pour la Random Dance Company.
À l’opéra : Lucia di Lammermoor (Donizetti) à Covent Garden ; Ariodante (Haendel) au Staatsoper de Vienne ; Written on Skin (Benjamin) au Festival d’Aix-en-Provence ; Al Gran Sole carico d’amore (Nono) au Festival de Salzbourg et au Staatsoper de Berlin ; L’Enlèvement au sérail et Così Fan Tutte (Mozart), Les Maîtres chanteurs de Nuremberg (Wagner) et la Passion selon saint Matthieu (Bach) à Glyndebourne ; Neither / Footfalls (Feldman, Beckett) à Berlin ; The Winter’s Tale (Wigglesworth), After Dido (d’après Purcell) et Vol retour (Lee) à l’English National Opera et Wozzeck (Berg, International Opera Award pour les décors en 2016) au Lyric Opera de Chicago.