William Forsythe

Chorégraphe

Chorégraphe américain, reconnu pour avoir renouvelé l’art du Ballet, William Forsythe s’est formé aux États-Unis avant de rejoindre le Ballet de Stuttgart en 1973. Nommé chorégraphe résident au Ballet de Stuttgart en 1976, il crée des œuvres pour le Stuttgart Ensemble ainsi que de nombreux ballets à travers le monde. En 1984, il commence un mandat de vingt ans à la tête du Ballet de Francfort, où il créé certaines de ses œuvres les plus connues comme Artifact (1984), Impressing the Czar (1988), Limb’s Theorem (1990), ou Kammer/Kammer (2000). Après la dissolution du Ballet de Francfort en 2004, il fonde la Forsythe Company,  ensemble indépendant qu'il a dirigé de 2005 à 2015, et avec lequel il a signé Three Atmospheric Studies (2005), Human Writes (2005), Heterotopia (2006), ou Sider (2011). William Forsythe conçoit également des installations nommées « objets chorégraphiques » comme City of Abstracts (2000), The Fact of Matter (2009), Everywhere and Nowhere at tehe Same Time n°2 (2013) , présentées dans de nombreux musées – Whitney Biennial (New York, 1997), Festival d’Avignon (2005, 2011), Musée du Louvre (2006), MoMA ou Biennale de Venise. En collaboration avec des spécialistes des médias, Forsythe a développé des outils de recherche chorégraphiques, comme les Improvisation technologies en 1994 ou les Synchronous Objects, partition digitale en ligne de sa pièce One Flat Thing, reproduced. Ses œuvres figurent au répertoire des plus grands ballets internationaux.