Accessibilité et handicap Accès au contenu

Viva la Mamma !

Opéra

Viva la Mamma!

Gaetano Donizetti

Du 22 juin au 8 juillet 2017

Viva la mamma !
Le Convenienze ed inconvenienze teatrali
Dramma giocoso
en deux actes, 1831
Livret de Domenico Gilardoni

En italien

Nouvelle production
En coproduction avec le Grand Théâtre de Genève et le Liceu de Barcelone

Une (un ?) Castafiore manquée, déboulant en pleine répétition pour couver son poussin… et décrocher le rôle de sa vie. À coups de catastrophes en chaîne, Donizetti moque avec tendresse le théâtre lyrique, ses divas et sa folie.
 
L'histoire
La répétition de l’opéra Romulus et Ersilia bat son plein dans un théâtre de Lodi, entre soprano capricieuse et ténor approximatif. Soudain Mamma Agata fait irruption : elle exige qu’on étoffe le rôle de sa fille Luigia, seconda donna de la troupe, et qu'on lui donne un grand solo et un duo avec la prima donna... laquelle ne l'entend pas de cette oreille. On en vient aux mains, jusqu’à ce que tombe la nouvelle : le Musico  s’est enfui ! Qu’à cela ne tienne, Mamma Agata se propose de remplacer au pied levé le castrat évaporé...
 
Une mamma peut en cacher une autre
Cet opéra sur l’opéra s’insère dans une lignée lyrique et théâtrale mettant en abyme la vie des plateaux. A ce méta-théâtre, Viva la mamma ! mêle un flou identitaire propre aux chanteurs : castrats, mezzos, contre-ténors… avec eux, sexe, genre, registre vocal et apparence jouent à cache-cache. Nul doute que Laurent Pelly, metteur en scène des cocasses Orphée aux enfers et Roi Carotte, et le chef Lorenzo Viotti sauront servir la fantaisie de Viva la mamma !

Le programme

Le Dossier de presse