Accessibilité et handicap Accès au contenu
waed-800.jpg

Syrie que j'aime

Amphi

Syrie que j'aime

Waed Bouhassoun

Samedi 2 avril 2016

A l’heure où la Syrie s’enfonce un peu plus dans le chaos, écoutons et rencontrons des artistes meurtris qui témoignent de la diversité et de la richesse des peuples, des langues, des cultures,  qui forment le pays. Quatre concerts de musique traditionnelle de régions différentes  de la Djézireh au Djebel Druze en passant par la splendide Alep célèbreront la siriche histoire d’un pays qu’on ne cesse de détruire.
En co-production avec la Maison des Cultures du Monde - Paris

Waed Bouhassoun, chant/oud

Waed Bouhassoun vient du sud de la Syrie, de ce djebel druze qui a donné naissance à la légendaire Asmahan. Avec son oud elle compose les musiques qui l’accompagnent pour chanter les poèmes de grands mystiques et d’amoureux célèbres de l’époque pré-islamique à nos jours. Sa voix profonde est toute en puissance maîtrisée et en délicates ornementations. Elle a été invitée dans les plus grands festivals de musique et ses deux CD ont reçu le coup de cœur de l’Académie Charles Cros.