Accessibilité et handicap Accès au contenu

Macbeth

Opéra

Macbeth

Festival Verdi

Giuseppe Verdi

Du 16 mars au 5 avril 2018

Macbeth
Opéra en 4 actes, 1865. Livret de Francesco Maria Piave,
d’après William Shakespeare.
En italien.

Recréation de la production de 2012 de l’Opéra de Lyon

Le désir de pouvoir ensorcelle et rend fou à mourir. Le drame shakespearien transcende Verdi qui campe avec sa Lady Macbeth l’une des héroïnes les plus fascinantes du répertoire.

Des sorcières promettent le pouvoir à Macbeth. Sa femme, dévorée d’ambition, le pousse à assassiner le vieux souverain. Macbeth devient roi et c’est le début d’une course à l’abîme faite de cauchemars et de meurtres. Ceux qui ont compris fuient et s’organisent pour reconquérir le pouvoir…

Ivo van Hove choisit de faire du grand chœur final de Macbeth le chœur des indignés de Wall Street triomphant de l’horreur économique. Comme la plupart des pièces de Shakespeare sur la folie du pouvoir, l’œuvre s’adapte à toutes les situations, et donc au monde d’aujourd’hui, dominé par la bulle financière qui manie peuples et États.

Véritable tour de force, Verdi exprime l’horreur et la laideur avec un art consommé du bel canto. Susanna Branchini, spécialiste des rôles de colorature dramatique, incarnera la terrifiante Lady Macbeth, sous la baguette du milanais Daniele Rustioni. 

Photo 1 : Athènes, GRÈCE. Décembre 2008 – janvier 2009. Émeutes violentes d’une jeunesse révoltée réclamant justice après la mort d’un jeune étudiant, Alexis Grigoropoulos, tué par un policier.
© Corentin Fohlen

 

picto-deezer-clair.jpg

 

Parlons Contre-pouvoirs, 
week-end en préambule du festival Verdi
Vendredi 2 et samedi 3 février