Accessibilité et handicap Accès au contenu
germania-800.jpg
© Corentin Fohlen

GerMania

Opéra

GerMania

Alexander Raskatov

Du 19 mai au 4 juin 2018

GerMANIA
Opéra 2018Livret du compositeur d'après Germania Mort à Berlin et Germania 3, les spectres du Mort-homme d'Heiner Müller.
En allemand et russe.

Création mondiale, commande de l’Opéra de Lyon
Nouvelle production

Une farce macabre et fascinante hantée par les spectres de Staline et Hitler… Les balles sifflent, compositeur et metteur en scène s’en donnent à cœur joie. 

Nul récit linéaire, mais plutôt une succession de scènes dramatiques reliées par la question du pouvoir, au travers d’une multitude de personnages – avec au premier plan Hitler et Staline – évoquant les drames du XXe siècle et l’affrontement de deux régimes totalitaires dont les idéologies se confondent.

Né à Moscou le 9 mars 1953, jour des funérailles de Staline, Alexander Raskatov a vécu les contradictions de cette sombre époque, l’utopie d’une société basée sur l’Homme nouveau aboutissant aux persécutions les plus cruelles dirigées contre l’individu. Un paradoxe qui se retrouve avec ironie au sein de la partition, à l’image du personnage de Staline, confié à une basse profonde qui s’exprime avec une lenteur exagérée et un statisme plombé, tandis que celui de Hitler, ténor héroïque, papillonne dans le suraigu.

Photo 1 : Kiev, UKRAINE. 25 janvier 2014. Mouvement pro-européen «EuroMaidan» dans la capitale ukrainienne. Face à face des manifestants contre les forces de l’ordre sur les barricades de l’avenue Grouchowski, face au Parlement.
© Corentin Fohlen