Accessibilité et handicap Accès au contenu
monniot-800-coul.jpg

Christophe Monniot, saxophones

Amphi

Christophe Monniot, saxophones

Du 9 au 11 mars 2017

Christophe Monniot est vraiment un des plus beaux emblèmes du jazz d’aujourd’hui, et on aime le retrouver ! Il bouscule les genres, se joue des académismes avec l’esprit d’un fougueux libre-penseur  dès son entrée au CNSMD de Paris et au concours de La Défense. Après avoir joué dans un orchestre de bal, étudié Messiaen, écouté Tino Rossi, joué du paso-doble, il se retrouve chez Laurent Dehors, et co-fonde La Campagnie des Musiques à Ouïr, trio de doux dingues irrévérencieux. Tant dans le Sacre du Tympan, dans Monio Mania où il révèle ses compositions dans son Vivaldi Universel, il réinterprète le compositeur pour parler de réchauffement climatique !  Dans tous ses projets une joyeuse effervescence est toujours de mise, porteuse d’énergie créative, avec un sens du spectacle assez poussé. Autant dire que les plateaux de sa nouvelle résidence (de l’invitation surprise de Roda Scott au feu d’artifice d’Ozone et Kimono) à l’amphi s’annonce sur-vitaminée !

 

Jeu 9 mars 20h30
Trio
Christophe Monniot, saxophones
Rhoda Scott, orgue Hammond
Jeff Boudreaux, batterie

Ven 10 mars 20h30
« Une Nouvelle terre »
Quintet

Christophe Monniot, saxophones
Marc Ducret, guitare
Stéphan Oliva, piano
Bruno Chevillon, contrebasse
Franck Vaillant, batterie

Sam 11 mars 20h30
Ozone rencontre Kimono
Septet

Christophe Monniot, saxophones
Emil Spanyi, piano
Roberto Negro, piano
Matyas Szandai, contrebasse
Stéphane Décolly, basse
Joe Quitzke, batterie
Adrien Chennebault, batterie