Accessibilité et handicap Accès au contenu
beethoven-concerto-ndeg3-800.jpg

Beethoven / Concerto N°3

Concert

Beethoven / Concerto N°3

Les 1er et 2 juin 2018

A L'Auditorium de Lyon

Authentique ou non, l’attribution du sous-titre «Lord Nelson» témoigne de l’anglophilie de Haydn depuis ses triomphes londoniens. Achevée pendant l’été 1798, la messe est aussi contemporaine de l’expédition égyptienne de Bonaparte et de la destruction de la flotte française à Aboukir par les navires anglais. Mais faut-il vraiment percevoir du militantisme britannique dans l’oeuvre de Haydn ? Sans doute pas plus que dans le Troisième Concerto de Beethoven, créé en 1803, avant que le Petit Général se fasse sacrer empereur et que le compositeur rompe avec les idéaux révolutionnaires.

Le compositeur israélo-géorgien Josef Bardanashvili donne de ce concerto un écho contemporain dans une oeuvre reposant sur ses thèmes et intitulée Ex animo. Légende vivante du piano, Radu Lupu est l’un des interprètes les plus exquis des concertos de Beethoven – il en a joué l’intégrale avec l’Orchestre de Paris et Wolfgang Sawallisch, l’Orchestre philharmonique d’Israël et Zubin Mehta dans un enregistrement inoubliable, et l’Orchestre national de Lyon et Lawrence Foster en 2009. Sous la baguette du jeune Omer Meir Wellber, immédiatement réinvité après son succès à la tête de l’ONL en décembre 2016, voici une affiche particulièrement prometteuse.

En savoir +

Josef Bardanashvili
Ex animo (création mondiale, commande de l'ONL)

Ludwig van Beethoven
Concerto pour piano n°3, en ut mineur, op. 32

Joseph Haydn
Missa in angustiis, " Lord Nelson ", Hob. XXII: 11