Accessibilité et handicap Accès au contenu
attila-800.jpg
© Corentin Fohlen

Attila

Opéra

Attila

Opéra en concert - Festival Verdi

Giuseppe Verdi

Le 12 novembre à l'Opéra de Lyon et le 18 mars à l'Auditorium

Attila
Drame lyrique en trois actes avec prologue, 1846.
Livret de Temistocle Solera. En italien.

En coproduction avec le Théâtre des Champs-Élysées

Rutilant, acéré, effervescent… tout le jeune Verdi est là, servi par une impeccable distribution vocale dans une version sans mise en scène.

Neuvième opéra de Verdi, Attila exalte des valeurs patriotiques chères au cœur du compositeur : au Ve siècle, la ville d’Aquilée est mise à sac par les hordes d’Attila. Odabella qui ose résister au monstrueux envahisseur en réchappe. Impressionné par son courage, Attila lui laisse une épée. Retrouvant quelques survivants, dont le général romain Ezio et son fiancé Foresto, la jeune femme tue le monstre de sa propre épée, tandis que ses compagnons partent fonder la cité de Venise. 

Attila fait se succéder dans un rythme haletant cabalettes héroïques, grands airs virtuoses et chœurs enfiévrés – une musique palpitante, qui emporte l’auditeur sous la baguette de Daniele Rustioni le nouveau chef permanent de l’Opéra, grand spécialiste de ce répertoire. 

 

Le dossier de presse

Photo 1 : Brega. LIBYE. Mars 2011. Sur le front entre Ras Lanouf et Brega lors de la révolution libyenne, aux côtés des opposants au régime de Kadhafi.
© Corentin Fohlen

picto-deezer-clair.jpg

 

Parlons Contre-pouvoirs, 
week-end en préambule du festival Verdi
Vendredi 2 et samedi 3 février