Accessibilité et handicap Accès au contenu

Opéra de l'année 2017

opernwelt-800x450.jpg

L’Opéra national de Lyon s’est vu attribuer le prix Opernhaus der Jahres (Opéra de l’Année) par le mensuel lyrique allemand de référence "Opernwelt". Ce prix est décerné par un jury international composé de 50 critiques; le palmarès 2017 a été publié vendredi 29 septembre.
Ce prix récompense "l’excellence artistique constante, la politique d’ouverture et d’accessibilité, ainsi que l’originalité qui font de l’Opéra de Lyon une des scènes lyriques les plus inventives et les plus jeunes d’Europe".
Depuis sa création en 1993, c’est la première fois que ce prix est décerné à un Opéra français. Lors des éditions précédentes, il avait été attribué, entre autres, à l’Opéra de Stuttgart (2016), à l’Opéra de Francfort (2015), au Bayerische Staatsoper de Munich (2014) et au Komische Oper de Berlin (2013).
L’Opéra national de Lyon est associé au palmarès 2017 d’ "Opernwelt" avec 3 autres prix : Hartmut Haenchen est désigné "Meilleur chef d’orchestre de l’année", pour Elektra et Tristan et Isolde dans le cadre du "Festival Mémoire" de l’Opéra de Lyon (mars-avril 2017), ainsi que pour Parsifal au Festival de Bayreuth et Cosi fan tutte au Grand Théâtre de Genève ; Romeo Castellucci reçoit le prix de "Meilleur scénographe de l’année", grâce à sa vision forte et radicale de Jeanne d’Arc au bûcher de Honegger et Claudel à l’Opéra de Lyon (janvier 2017) et à sa réalisation de Tannhäuser au Bayerische Staatsoper de Munich ; le disque Meyerbeer : Grand Opera, enregistré par Diana Damrau, avec l’Orchestre et les Chœurs de l’Opéra national de Lyon dirigés par Emmanuel Villaume, a été élu "Meilleur CD de l’année". Pour mémoire, l’Opéra national de Lyon avait déjà été désigné "Meilleure Maison d’Opéra de l’Année 2017" par la presse anglo-saxonne et le magazine "Opera" à Londres en mai dernier.