Accessibilité et handicap Accès au contenu

Sir Willard White

wwhite.jpg

Baryton-basse

Formation et débuts : Sir Williard White est né à la Jamaïque où il s’est formé à la Jamaican School of Music, avant d’intégrer la Juilliard School de New York, puis de faire ses débuts en 1974 au New York City Opera.
Répertoires et collaborations : la carrière de Sir Williard White l’a amené à travailler dans le monde entier, auprès des chefs les plus prestigieux et des plus grands orchestres. Ses engagements récents l’ont ainsi vu en Commandeur dans Don Giovanni (Mozart) au Théâtre de La Monnaie de Bruxelles, en Wotan dans L’Or du Rhin (Wagner) au Théâtre Mariinsky, en Dreieinigkeitmoses dans Grandeur et décadence de la ville de Mahogonny (Weill), en Klingsor dans Parsifal (Wagner) au Royal Opera House de Covent Garden ou en Ibn-Hakia dans Iolanta au Festival d'Aix-en-Provence. Il incarne aussi le Pape Clément VII dans Benvenuto Cellini (Berlioz) à l’English National Opera, Hercules dans Alceste au Teatro Real de Madrid, le Prêtre dans la création mondiale de Babylon (Jörg Widmann) à la Bayerische Staatsoper, le rôle-titre de Tannhäuser à l’Opéra royal du Danemark de Copenhague, Arkel dans Pelléas et Mélisande au Metropolitan Opera de New York ou encore Gorianchikov dans De la maison des morts (Janáček) à la Berliner Staatsoper avec Sir Simon Rattle. Parallèlement à l’opéra, il se produit régulièrement en concert et récital avec le London Symphony, le BBC Symphony, le Concertgebouw d’Amsterdam, l’orchestre de La Scala de Milan, le Boston Symphony…
Cette saison : il est Arkel dans Pelléas et Mélisande avec le Los Angeles Philharmonic Orchestra dirigé par Esa-Pekka Salonen, Vodnik dans Rusalka au Scottish Opera, etc.
Récompenses et prix : il a été récompensé d’un CBE award en 1995 et a été anobli par la reine d’Angleterre en 2004. Il préside actuellement le Royal Northern College of Music.