Accessibilité et handicap Accès au contenu

Laurent Pelly

laurent-pellyccarole-parodi-285.jpg

Productions : metteur en scène, créateur de costumes et scénographe, Laurent Pelly est particulièrement reconnu pour son travail dans le répertoire français.
Au théâtre : de 1997 à 2007, il est directeur du Cargo, Centre dramatique national des Alpes, et dirige depuis 2007 le Théâtre National de Toulouse. Au TNT, il met en scène notamment Le Menteur (Goldoni) Mille francs de récompense (Hugo), donné 
aussi à l’Odéon-Théâtre de l’Europe, Funérailles d’hiver (Levin), Mangeront-ils ? (Hugo), le Songe d’une nuit d’été et Macbeth(Shakespeare), l’Oiseau vert (Gozzi ; en tournée et au TNP de Villeurbanne en 2016 et au Théâtre de la Porte Saint-Martin en 2018), La Cantatrice chauve (Ionesco) et Les Oiseaux (Aristophane).
À l’opéra : ses mises en scènes sont reprises dans le monde entier – La Fille du Régiment (Donizetti, Covent Garden, Londres ; Metropolitan Opera, New York ; Staatsoper, Vienne ; Opéra national de Paris ; San Francisco ; Teatro Real, Madrid), Cendrillon (Massenet, Santa Fe ; Lille ; Covent Garden ; La Monnaie, Bruxelles ; Liceu, Barcelone ; Metropolitan Opera), L’Élixir d’amour (Donizetti, Covent Garden ; Opéra national de Paris ; Mariinsky, Saint-Pétersbourg ; La Scala, Milan), Manon (Massenet, Covent Garden ; Metropolitan Opera ; La Scala ; Capitole de Toulouse), Hänsel et Gretel (Humperdinck, Festival de Glyndebourne ; Lyon ; Seattle), Platée (Rameau, Opéra national de Paris ; Santa Fe), etc. 
Spécialiste d’Offenbach, il monte La Vie Parisienne, La Belle-Hélène, La Grande Duchesse de Gerolstein, La Périchole, Orphée aux Enfers, Les Contes d’Hoffmann.Citons également Les Puritains (Bellini), Giulio Cesare (Haendel), Ariane à Naxos (R. Strauss), Les Sept Péchés capitaux (Schönberg) à l'Opéra national de Paris, Robert le diable (Meyerbeer) au Royal Opera de Londres, L'Opéra de quat'sous (Weill) à la Comédie-Française, L’Amour des Trois Oranges (Prokofiev) au De Nationale Opera, Don Quichotte (Massenet) à La Monnaie, La Voix humaine (Poulenc) à l'Opéra de Lyon, La Traviata (Verdi) à Santa Fe, Teatro Regio de Torino, La Petite Renarde rusée (Janáček) au Saito Kinen Festival, Maggio Musicale, Pelléas et Mélisande (Debussy), La finta semplice (Mozart )à Vienne, Le Roi malgré lui (Chabrier) à l'Opéra de Lyon et l'Opéra Comique.
Récemment : Le Coq d’Or (Rimski-Korsakov, La Monnaie ; Teatro Real ; Opéra national de Lorraine), Béatrice et Bénédict (Berlioz, Festival de Glyndebourne), Le Médecin malgré lui (Gounod, Grand Théâtre de Genève), Le Roi Carotte (Offenbach, Lyon) nommé Best Rediscovered Work aux IOA en 2016, Don Pasquale (Donizetti, Santa Fe ; San Francisco ; Liceu), L’Enfant et les sortilèges et L’Heure espagnole (Ravel, festivals de Glyndebourne et Saito Kinen ; La Scala), L’Étoile (Chabrier, Amsterdam).
Prix : il est nommé Best Director aux International Opera Awards en 2016. Prix Georges Lerminier pour la mise en scène et la scénographie (Milles francs de récompense) et prix du meilleur créateur d'éléments scéniques décerné par l'association professionnelle de la critique de théâtre, musique et danse (L’Oiseau vert).