Accessibilité et handicap Accès au contenu

Klaus Michael Grüber

1941-2008
Klaus Michael Grüber ne pouvait pas être oublié dans ce festival dédié à la mémoire de la mise en scène, et dont l’Opéra de Lyon a déjà présenté La Traviata en 2009. L’un des metteurs en scène les plus emblématiques des 40 dernières années, authentique européen, né en Allemagne, formé en Italie, coanimateur de la Schaubühne de Berlin aux côtés de Peter Stein, qui a tant donné au théâtre en France notamment par sa collaboration continue avec le Festival d’automne. La Walkyrie (1976), Faust Salpêtrière (1977), Bérénice (1984), Le Récit de la servante Zerline (1986), ou Les Géants de la montagne (1998) sont des pierres miliaires d’un parcours riche et fort, déconcertant et puissant, poétique et urgent. Cette Incoronazione di Poppea est née en 2000 à Aix-en-Provence à un moment où il vient d’offrir à Salzbourg un Tristan und Isolde fragile et sensible, et où l’opéra occupe désormais l’essentiel de son travail.