Accessibilité et handicap Accès au contenu

Daniel Kirch

daniel-kirch-285.jpg

Ténor

Formation et prix : d’origine allemande, Daniel Kirch s’est formé à la Haute École de Musique de Cologne auprès de Hans Sotin et à Berlin auprès de Irmgard Hartmann-Dressler avant d’étudier avec James Wagner, Reiner Goldberg et Dennis O'Neill. Depuis quelques années, il travaille avec Jan-Hendrik Rootering. De 1997 à 2004, il se produit au sein de la troupe du Komische Oper Berlin. Il a remporté de nombreux prix dans divers concours de chant, parmi lesquels le Bundeswettbewerb Gesang de Berlin.
Scènes : il se produit au Staatsoper de Berlin, à l’Opernhaus de Zürich, à la Scala de Milan, au Semperoper de Dresde, au Staatsoper de Vienne, au Théâtre de la Monnaie de Bruxelles, au Liceu de Barcelone, au Bayerische Staatsoper de Munich ou encore aux Festivals de Bregenz et Salzbourg.
Répertoire : dans le répertoire wagnérien, il est Stolzing dans Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg, chante le rôle-titre de Tannhäuser et celui de Parsifal, il est Siegmund dans La Walkyrie, Erik dans le Vaisseau Fantôme, etc. Il est aussi Fritz dans Der ferne TristanetIsolde.indd 8 07/03/2017 15:55
Klang à Graz (Schreker), Bacchus dans Ariane à Naxos (R. Strauss) à Pékin, Paul dans La Ville morte (Korngold) à Nancy, Nantes et Angers, Florestan dans Fidelio (Beethoven) à Bergen, Kaufmann dans Jakob Lenz (Rihm) à Bologne, Jim Mahoney dans Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny (Weill) à Essen et Leipzig ou encore Karl von Valois dans Szenen aus dem Leben der heiligen Johanna (Braunfels) au Deutsche Oper Berlin.
Collaborations : il chante sous la direction de Marek Janowski, Valery Gergiev, René Jacobs, Christian Thielemann ou Claudio Abbado et collabore avec des metteurs en scène comme Robert Carsen, Peter Konwitschny, Günter Krämer,…
En concert : il chante la Missa Solemnis (Beethoven) à Rome, les Gurrelieder (Schönberg) à Berlin, se produit en concert avec Zubin Mehta et le Philharmonique d’Israël… En récital, il chante le Dichterliebe de Schumann (Berlin, 1999) qu’il reprend l’année suivante (Freunde des Liedes, Zürich) avec Irwin Gage, Die schöne Müllerin (Schubert) à Berlin, Cologne et Zurich, etc.
À venir : la saison prochaine, il chantera Fidelio à Stuttgart et Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg à Pékin.