Accessibilité et handicap Accès au contenu

Alejandro Marco-Buhrmester

alejandro-marco-285.jpg

Baryton

Débuts : de nationalité espagnole, Alejandro Marco-Buhrmester fait ses débuts au Festival de Bayreuth en 2001 dans le rôle de Konrad Nachtigall (Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg, Wagner). Il est depuis l’invité régulier du festival, incarnant Kothner dans Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg, Amfortas dans Parsifal sous la direction de Pierre Boulez, Gunther dans Le Crépuscule des dieux en 2006 dans une nouvelle production de L’Anneau du Nibelung dirigée par Christian Thielemann.
Répertoire et scènes : parallèlement à ses rôles wagnériens, il interprète Germont dans La Traviata (Verdi), Figaro dans le Barbier de Séville (Rossini), Miller dans Luisa Miller (Verdi), le Comte de Luna dans Le Trouvère (Verdi), Posa dans Don Carlo (Verdi) ou encore le rôle-titre de Nabucco. Dans le répertoire contemporain, il participe à la création Sekunden und Jahre des Casper Hauser de Reinhard Febel au Théâtre de Dortmund et chante le rôle-titre de Jakob Lenz de Wolfgang Rhim à l’International Musikfesttage de Lucerne. Il chante dans de nombreuses maisons d’opéra à Berlin, Madrid, Barcelone, Gênes, Riga, Bonn, Essen, Dortmund, Mannheim, Saarbruck, Wiesbaden, Toronto,…
Collaborations : il a travaillé sous la direction de chefs réputés comme Daniel Barenboim, Pierre Boulez, Paolo Carignani, Valery Gergiev, Eliahu Inbal, Fabio Luisi, Esa Pekka Salonen, Christian Thielemann, Simone Young.
En concert : il chante aussi bien dans les oratorios de Bach que dans la Symphonie Lyrique de Zemlinsky, la 9e Symphonie de Beethoven, La Création de Haydn ou la 8e Symphonie de Mahler, aux festivals de Bergen et Lucerne, en tournée avec le Windsbacher Knabenchor (Elijah, Mendelssohn), avec le SWR Sinfonieorchester ou le Deutsches-Sinfonie Orchester de Berlin, avec l’Académie Nationale de Santa Cecilia à Pise,…